Retour à l'accueil MEMBRE DU GROUPE EXPERTBÂTIMENT

Analyse de l’amiante dans les matériaux en vrac

Caractérisation de l’amiante dans les matériaux en vrac

LAB’EAU-AIR-SOL offre la caractérisation de l’amiante dans les matériaux de construction. Au Québec, certaines dispositions du RSST (article 62 et section IX.I) et du Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC, section 3.23) s’appliquent lorsque la concentration d’amiante dans les matériaux ou les produits est d’au moins 0,1 %.1 Pour être valide au Québec, les matériaux doivent être analysés par un laboratoire reconnu par le Centre d’expertise en analyses environnementales du Québec  (CEAEQ) selon la méthode IRSST 244 ou équivalent2.

Avec LAB’EAU-AIR-SOL vos échantillons sont analysés au Québec, dans nos laboratoires et sans intermédiaires. Vous êtes ainsi assuré de détenir un rapport respectant les normes en vigueur.

Vermiculite

Certains isolants à base de vermiculite vendus dans les années 1920 jusqu’au milieu des années 1980 contiennent des fibres d’amiante de type amphibole en quantité suffisante pour être considérés comme contenant de l’amiante par le RSST. Contrairement à la plupart des produits contenant de l’amiante qui ont été commercialisés par le passé, l’amiante contenu dans la vermiculite n’a pas été ajouté pour ses propriétés isolantes mais est présente à titre de contaminant. En effet, le mica (vermiculite) et certaines amphiboles se retrouvent parfois dans les mêmes couches géologiques et sont donc récupérés en même temps.

La présence de vermiculite contaminée à l’amiante dans un grenier ne représente pas, à priori, un risque pour la santé des occupants d’une maison à moins que l’air du grenier ne s’infiltre dans les zones occupées du bâtiment. Il en va de même pour les murs et plancher isolés avec de la vermiculite tant qu’elle reste bien scellée dans les cavités3.

En présence de vermiculite au grenier, éviter d’accéder au grenier sans protection respiratoire adéquate, éviter d’y entreposer des objets et éviter de déplacer la vermiculite4. Si la vermiculite contaminée doit être enlevée, il est grandement recommandé de faire appel à un expert.

1. Programme CQ vrac, Institut Robert-Sauvé de Santé Sécurité au travail, http://www.irsst.qc.ca/laboratoires/programmes-reconnaissance/cq-vrac consulté en ligne le 22 novembre 2016

2. Programme CQ vrac, Institut Robert-Sauvé de Santé Sécurité au travail, http://www.irsst.qc.ca/services-de-laboratoire/programmes-de-reconnaissance/cq-vrac/laboratoires-reconnus consulté en ligne le 22 novembre 2016

3. ISOLANT DE VERMICULITE POUVANT CONTENIR DE L’AMIANTE AMPHIBOLIQUE, Santé Canada, http://moninspection.ca/pdf/VERMICULITE_SANTE_CANADA_2009.pdf, Consulté en ligne le 22 novembre 2016

4. Répertoire toxicologique : Vermiculite, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=178806, Consulté en ligne le 22 novembre 2016